Print bookPrint book

Comment mettre en œuvre l’approche des groupes interactifs

Trying to implement interactive groups

Site: ECML - Moodle | Community
Course: Cours Virtuel Ouvert (CVO): Co-construire l'éducation des migrants
Book: Comment mettre en œuvre l’approche des groupes interactifs
Printed by: Guest user
Date: Sunday, 26 January 2020, 12:34 AM

4.A. Expérimenter: concevoir une séance de «Groupes interactifs»

Maintenant que vous avez lu tout ce qui concerne les groupes interactifs dans la partie «Découvrir», c’est à vous de jouer!

Voici six étapes clés à suivre pour concevoir et mettre en œuvre une séance de groupes interactifs dans votre classe:

Etape 1

left footprint

        

Définition des objectifs de la séance de «GI»

Il est très important de définir l’objectif de la séance. La plupart du temps, cette approche est mise en œuvre pour revoir ou renforcer certains contenus étudiés dans le cadre d’une unité didactique spécifique. Cependant, elle peut également l’être pour introduire de nouveaux contenus, à condition que les apprenants aient des connaissances préalables sur le sujet.

Etape 2

right footprint

Conception des activités

Le type d’activités conçues pour les séances de groupes interactifs dépend de l’objectif final de celles-ci (introduire un sujet, revoir ou renforcer certains contenus, etc.). Cependant, toutes doivent viser à susciter l’interaction entre les apprenants, et entre les apprenants et les bénévoles. Il s’agit par ailleurs d’alterner entre des activités collectives et des activités individuelles.

Voici quelques exemples d’activités: classement, comparaison, utilisation du tableau interactif, visionnage d’une vidéo sur un ordinateur et réponse à une série de questions, activités de type «vrai/faux», activités manuelles, résolution de problèmes, lecture collaborative, construction de puzzles, conception collective d’affiches, organisation d’un texte, réalisation d’une expérience, etc.

Etape 3

left footprint

Recherche de bénévoles

Les bénévoles jouent un rôle fondamental dans les séances de groupes interactifs. Certains établissements scolaires créent une Commission chargée d’organiser leur participation. Celle-ci est constituée de quelques enseignants et parents qui, sous la supervision du chef d’établissement, lancent en temps utile des appels à bénévoles, en fonction de la date et des horaires fixés par les enseignants.

Etape 4

right footprint

Formation des bénévoles

Il est important que les bénévoles suivent une formation avant de participer à une séance de groupes interactifs. L’enseignant qui met l’activité en œuvre leur explique les différentes tâches; il leur donne des orientations sur le rôle qu’ils joueront dans la salle de classe et leur transmet des stratégies favorisant l’interaction entre les pairs, et notamment:

  • des stratégies pour rendre l’activité compréhensible;
  • des stratégies pour faire participer tous les apprenants aux activités;
  • des stratégies pour favoriser l’argumentation et la réflexion critique;
  • des stratégies pour stimuler l’apprentissage par les pairs et le soutien et la solidarité entre eux.

Etape 5

left footprint

Conduite de la séance de «GI»

Pendant la séance, l’enseignant n’est responsable d’aucun groupe en particulier; il coordonne et observe toute la classe, éclaircissant les éventuels doutes ou problèmes rencontrés par les groupes ou les bénévoles. Il ou elle gère le temps et supervise le déroulement général de la séance.

Etape 6

right footprint

Evaluation de la séance de «GI»

L’évaluation d’une séance doit être organisée à trois niveaux:

  • Au niveau des bénévoles:
    • Y a-t-il eu des problèmes?
    • Selon eux, tous les apprenants ont-ils coopéré et participé?
    • Selon eux, les activités étaient-elles bien conçues?
    • Ont-ils des suggestions?
  • Au niveau des apprenants:
    • Ont-ils trouvé les activités intéressantes?
    • Ont-ils eu des occasions de participer?
    • Ont-ils collaboré avec leurs camarades de classe?
    • Les bénévoles les ont-ils aidés? Evaluation de la séance de groupes interactifs.
  • Au niveau de l’enseignant (auto-évaluation):
    • Les activités étaient-elles bien conçues?
    • Ont-elles permis d’atteindre l’objectif visé?
    • Le temps imparti aux activités était-il suffisant?
    • Comment les groupes ont-ils travaillé?
    • Les bénévoles savaient-ils quoi faire et comment s’y prendre?
    • Le volume sonore dans la salle de classe était-il approprié? («bruit pédagogique»).